바로가기 메뉴 본문 바로가기 주메뉴 바로가기
l’Ambassade

Le Panneau

  1. l’Ambassade
  2. Le Panneau
  • Font Size

(Covid-19) Suspension provisoire de la validité du visa de court séjour issué avant le 5 avril 2020 et de l’accord de l’exemption de visa entre France et Corée à partir du 13 avril 2020

DATE
2020-04-10

1. Suspension provisoire de la validité du visa de court séjour.


  O La validité des visas de court séjour (qui autorisent les séjours au dessous de 90 jours) qui étaient déjà délivrés avant le 5 avril 2020 sera temporairement suspendue. Par conséquent, les étrangers, y compris les français, dont le visa n’est plus valide doivent demander de nouveau un visa pour l’obtenir. Dans ce cas, le frais pour la demande d’un visa sera exempté.


    - Les visas simple et multiple pour un séjour de courte durée délivrés avant la date du 5 avril 2020 font l’objet d’une suspension. Ainsi, les étrangers titulaires des visas susmentionnés doivent déposer une nouvelle demande de visa à l’Ambassade. S’il s’agit d’une deuxième demande, le frais sera exempté.


    - Cependant, les visas de longue durée (emploi, investissement, etc.) et les visas de travail de courte durée (C-4), destinés aux techniciens de haut niveau, aux invités par des entreprises nationales, ne font pas l’objet de cette suspension, de sorte que les étrangères disposant de ces catégories de visa peuvent continuer à entrer en Corée.


    - Par ailleurs, sont également exemptés de visas, les titulaires de passeports diplomatiques et officiels, le personnel navigant professionnel (technique et commercial) d’un avion entrant dans un aéroport, les membres d’équipage d’un navire entrant dans un port, ainsi que les hommes d’affaires disposant des ABTC*
*La carte de voyage d'affaires de l’APEC : permet à son titulaire d’entrer dans les 19 pays membres de l’APEC participant au programme ABTC sans avoir à présenter une demande distincte de visa de visiteurs d’affaires pour des périodes de courte durée.


    - Les étrangers qui sont déjà entrés en Corée pour un séjour de courte durée peuvent y rester dans le cadre de la période de séjour accordée à l’entrée.


  O La demande de la carte d’embarquement pour les étrangers visitant la Corée sans visa sera automatiquement bloquée via le « système d’identification préalable des passagers (IPC) », et les compagnies aériennes restreindront l’accès à l’embarquement dès le check-in (la procédure d’émission de la carte d’embarquement). Par ailleurs, ils seront refoulés aux moments de contrôle de l’immigration en Corée.


2. Renforcement de la procédure de délivrance des visas


  O L’Ambassade de la République de Corée renforcera la procédure de délivrance des visas. Pour le dépôt d’une demande de visa, il sera demandé à tous les étrangers de joindre un certificat médical délivré par un établissement médical (ou par un médecin de ville) mais aussi de répondre à un questionnaire lors d’un entretien. 


  O Quel que soit le type de visa demandé, le demandeur d’un visa doit présenter un certificat médical délivré par un établissement médical (ou par un médecin de ville), "Health condition refort form" et "Consent to quarantine" dans les fichiers ci-joints.


    - Tous les demandeurs de visa sont tenus de présenter un certificat médical résultant d’un examen médical réalisé dans les 48 heures suivant la date du dépôt de la demande de visa.


    - Le certificat médical doit mentionner de façon précise si le demandeur présente ou non des symptômes liés au Covid-19, tels que la fièvre, la toux, les frissons, les maux de tête, les courbatures musculaires ou des difficultés respiratoires, etc. En cas de suspicion d’infection au Covid-19, la délivrance de visa sera refusée.


  O La délivrance d’un visa nécessite un examen approfondi du dossier du demandeur. Ainsi, afin de vérifier son état de santé, il devra répondre à un questionnaire lors d’un entretien tenu après le dépôt de sa demande.


    - La procédure de délivrance d’un visa étant allongée en raison de la présentation des justificatifs et de l’entretien susmentionnés, il est exceptionnellement possible de la raccourcir pour les demandes suivantes : à des fins diplomatiques et publiques, pour des activités commerciales essentielles (investissements, assistance technique), pour des étrangers ayant des liens familiaux avec des citoyens coréens, pour urgence humanitaire.  


  O Tout ce qui précède prendra effet à partir de 00 H (heure locale, France) le lundi 13 avril 2020.

loading